La diarrhée du chien

En cas de forte diarrhée pendant plusieurs jours, l’animal peut être déshydraté

La diarrhée est assez fréquente chez les chiens, et se caractérise par l’émission d’au moins 3 selles molles ou liquides par jour. Une diarrhée, selon son origine, peut n’avoir aucun retentissement sur l’état général, ou au contraire, entraîner un fort abattement de l’animal. Elle peut être associée ou non à d’autres symptômes.

Il est possible de distinguer une diarrhée aiguë (qui vient d’apparaître, ou qui n’évolue que depuis quelques jours) d’une diarrhée chronique (qui dure depuis plus de 3 semaines). Les causes et les traitements sont en général un peu différents.

La diarrhée du chien 1

La diarrhée du chien 2

LES DIARRHÉES AIGUËS

Quels signes ?

En cas de diarrhée aiguë, les selles sont émises de façon plus fréquente, ou sont plus volumineuses, et leur aspect est modifié : molles, voire liquides, ce qui attire donc l’attention lors des promenades. Parfois, des vomissements sont associés (gastro-entérite), des bruits digestifs inhabituels (gargouillements), des spasmes digestifs (l’animal a le ventre qui se contracte et semble douloureux -> coliques).

Les signes généraux ne sont pas toujours présents, et dépendent de la cause de la diarrhée. Il est possible que le chien ait de la fièvre (il est alors abattu), qu’il refuse de s’alimenter. Au début, le chien boit plus pour compenser les pertes liées à la diarrhée. Mais en cas de forte diarrhée pendant plusieurs jours, l’animal peut être déshydraté. C’est le cas des chiots bien souvent.

Les causes des diarrhées aiguës

L’alimentation

  • Changement brutal de régime alimentaire : le tube digestif du chien s’adapte moins rapidement que le nôtre aux changements de régime. Ce type de diarrhée « d’adaptation » est assez fréquent au sevrage, ou à l’arrivée de l’animal dans un nouveau foyer. Toute modification de régime doit donc se faire progressivement, sur au moins une semaine, en augmentant progressivement la part du nouvel aliment dans la ration de départ. Cela laisse à la flore intestinale du chien le temps de s’adapter.
  • Excès alimentaires ou aliments de mauvaise qualité : les excès se produisent pendant les fêtes de fin d’année par exemple, ou lorsque les chiens reçoivent en trop grande quantité des aliments qu’ils n’ont pas l’habitude de manger (os, restes de table, lait de vache, pommes de terre trop riches en amidon qui fermente dans l’intestin). Les déchets de viandes, ou les aliments industriels bas de gamme peuvent aussi provoquer des diarrhées parce qu’ils contiennent des protéines de mauvaise qualité ou trop de graisses.

Toute modification de régime doit se faire progressivement

Les parasites

Une forte infestation parasitaire provoque une irritation de la muqueuse digestive, et peut entraîner des diarrhées, fréquentes chez les chiots notamment. Une vermifugation régulière, tous les mois jusqu’à l’âge de 6 mois, puis 2 à 4 fois par an, permettent de prévenir les troubles. Demandez conseil à votre vétérinaire pour les produits les plus adaptés.

Les infections

Virus (rotavirus, coronavirus, parvovirus…) et/ou bactéries (salmonelles, campylobacters, etc.) sont à l’origine de nombreux cas de diarrhées chez le chien. Il existe d’ailleurs des épidémies de gastro-entérites virales chaque hiver, comme chez les humains. Dans certains cas, il existe des vaccins (maladie de Carré, gastro-entérite hémorragique ou parvovirose), dans d’autres cas, non.

Les toxiques

De nombreuses substances sont potentiellement toxiques et irritantes pour le tube digestif, et peuvent provoquer des diarrhées. Citons entre autres les plantes (d’appartement ou d’extérieur) que certains chiens adorent mâchouiller, comme le ficus, ou le laurier…

Comment soigner la diarrhée aïgue ?

Mesure hygiénique

La première règle est la diète de 24 à 48h, selon les cas, afin de laisser la muqueuse intestinale au repos. On laissera l’eau à disposition, mais en petites quantités à la fois. Puis la reprise de l’alimentation sera progressive, en plusieurs petits repas répartis sur la journée, et à base d’aliments très digestibles : poulet, carottes cuites, riz très cuit. Dès que le chien a des selles moulées, il est possible de réintroduire progressivement sur plusieurs jours l’alimentation normale.

Traitement médical

En fonction de la gravité de la diarrhée, de son origine, et de l’état de votre animal, le vétérinaire prescrira divers médicaments: pansements digestifs (qui tapissent la paroi intestinale et vont absorber les toxines bactériennes), antidiarrhéiques pour stopper la diarrhée (uniquement en cas de diarrhée très profuse), antibiotiques ou antiseptiques intestinaux selon les cas, vermifugation si nécessaire, réhydratation orale ou par perfusion si besoin.

LES DIARRHÉES CHRONIQUES

Quels signes ?

Toute diarrhée durant depuis plus de 3 semaines est dite chronique, et a des conséquences sur l’équilibre hydro-électrolytique de l’animal, ainsi que sur l’état général. Par ailleurs, la présence de sang est une circonstance aggravante, et une consultation s’impose dans tous les cas.

Les causes de diarrhées chroniques

Les parasites

Voir ci-dessus. Toutefois, certains parasites sont résistants aux vermifuges habituels, et une coproscopie (examen des selles au microscope) peut être nécessaire pour trouver le parasite en cause et donner le traitement adapté.

L’alimentation

Voir plus haut. Sur un animal âgé dont le système digestif est plus fragile et moins performant, il est recommandé de passer à une alimentation en croquettes de qualité, hautement digestibles. Le rapport qualité/prix est très intéressant, et surtout l’incidence sur la santé digestive de l’animal. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire !

Certains chiens peuvent aussi présenter une intolérance ou allergie alimentaire, souvent liées à la viande de bœuf, ou à divers additifs. Il existe des aliments hypoallergéniques (sur prescription vétérinaire) permettant d’arrêter la diarrhée et les autres symptômes.

Des maladies infectieuses chroniques

Prolifération bactérienne, salmonellose, certains virus…

Des maladies d’origine immunitaire

Colite ou entérite éosinophilique, lymphoplasmocytaire…

Une insuffisance pancréatique

Le suc pancréatique contient des enzymes qui permettent la digestion des aliments. En cas de déficit de sécrétion, les selles deviennent pâteuses, et de couleur mastic caractéristique.

Une tumeur digestive

Principalement le lymphome, chez des chiens adultes ou vieux.

Une cause extra-digestive

Insuffisance rénale, hépatique, péritonite chronique, etc…

Comment soigner une diarrhée chronique ?

Après un traitement dit « de première intention » (mesures alimentaires, hygiéniques, vermifugation, etc…), et devant l’absence de résultats, le vétérinaire prescrira des examens complémentaires permettant de mettre en évidence la cause de la diarrhée chronique : coproscopie, examen sanguin, radio/échographie abdominale, éventuellement endoscopie et biopsie du tube digestif.

Une fois le diagnostic établi, le traitement sera adapté à la pathologie en cause.

Nos articles Gastroentérologie et documents

Les troubles digestifs liés aux boules de poils chez le chat

Les boules de poils très fréquentes chez nos compagnons félins, bien que […]

Les particularités du transit digestif chez le lapin

Le lapin possède un système digestif très particulier. Il est important d’en […]

Les diarrhées du chat

Si la diarrhée est d’apparition soudaine, on parle de diarrhée aiguë.