Apprendre à détecter les signes d’une intoxication au raticide

Apprendre à détecter les signes d’une intoxication au raticide peut vous permettre de sauver la vie de votre animal !

Première cause d’intoxication chez les chiens et deuxième chez les chats, l’ingestion accidentelle de produits raticides se chiffre à environ 1 800 cas par an.

Il existe un antidote spécifique à ce type d’empoisonnement qui peut être administré par un vétérinaire. Encore faut-il détecter que votre animal est en danger. En effet, pour être efficace, le traitement d’urgence doit être mis en place dans les heures qui suivent l’ingestion.

Comment détecter une intoxication aux raticides chez son animal ?

A moins d’avoir été présent au moment de l’empoisonnement de l’animal, il est difficile pour le propriétaire de détecter ce genre d’intoxication a posteriori. En effet, les signes révélateurs d’un empoisonnement aux raticides n’apparaissent qu’entre 2 et 12 jours après l’ingestion. Toutefois, quelques premiers symptômes « classiques » devront alerter le propriétaire assez rapidement : baisse d’appétit, faiblesse générale…

Quels sont les effets des raticides sur les animaux et quel est le traitement adéquat ?

Les produits raticides type « mort-aux-rats » ont des propriétés anticoagulantes qui, une fois le produit ingéré, vont provoquer plus ou moins rapidement des hémorragies internes ou externes chez l’animal et par voie de conséquence une anémie (muqueuses pâles). Si vous avez été témoin de l’ingestion de raticides par votre animal, vous pouvez l’emmener chez le vétérinaire dans un délai de 6 heures afin que ce dernier fasse vomir l’animal pour éliminer le poison. Si l’empoisonnement n’a pas été deviné et que les hémorragies provoquées sont détectées trop tard (plusieurs jours après), l’issue peut être fatale. Pour éviter cela, le vétérinaire administrera en urgence à l’animal et en fonction de son état clinique, un traitement antidote spécifique des raticides qu’il conviendra de suivre scrupuleusement afin d’éviter toute rechute. Rappelez-vous surtout que le suivi strict et intégral de ce traitement est la clé de sa réussite et de la guérison de l’animal.

La règle à suivre en cas d’ingestion de substance toxique est la règle des 3T :

  • Temps : n’attendez pas et ne tentez pas de « remède de grand-mère », cela aggrave souvent la situation.
  • Téléphone : appelez votre vétérinaire ou un service d’urgences vétérinaires.
  • Toxique : indiquez le produit, la quantité, l’heure d’ingestion si cela est possible.

Nos articles Gestion des intoxications et documents

Intoxication, attention au chocolat !

Le chocolat noir, ingéré en grande quantité, présente un risque d’intoxication mortelle.

L’intoxication par le Dragonnier (Dracaena)

Toute la plante est toxique ; néanmoins, la dose toxique n’est pas […]

L’intoxication par la pomme de terre : ou comment « ne pas avoir la patate » !

Toutes les parties des plants de pomme de terre (feuilles, fruits, germes…), […]