Les noix moisies : tremblements garantis !

Si les fruits du noyer ne sont pas toxiques en eux-mêmes, l’ingestion de coquilles ou de noix moisies peut occasionner des effets néfastes chez le chien voire le chat.

En effet, les moisissures qui se développent par temps humide sur les noix tombées au pied de l’arbre produisent des mycotoxines qualifiées de « trémorigènes » en raison des tremblements qu’elles induisent.

La quantité de mycotoxines produites dépend de nombreux facteurs (ex. humidité, température…) ; il n’existe par conséquent pas de dose toxique connue concernant les noix moisies.

Cette intoxication du chien ou du chat est plutôt saisonnière : elle survient lorsque les noix tombées en automne moisissent après une période d’humidité.

Après ingestion, les signes cliniques d’empoisonnement chez le chien ou le chat se développent dans les 12 heures qui suivent et comprennent classiquement des troubles neurologiques (tremblements voire convulsions) associés dans la moitié des cas à des troubles digestifs (salivation, vomissements, diarrhée). Il est à noter que cette intoxication peut également survenir lorsque les chiens ou les chats mangent d’autres aliments moisis (ex. pain, pâtes, riz… moisis).

La règle à suivre en cas d’ingestion de substance toxique est la règle des 3T :

  • Temps : n’attendez pas et ne tentez pas de « remède de grand-mère », cela aggrave souvent la situation.
  • Téléphone : appelez votre vétérinaire ou un service d’urgences vétérinaires.
  • Toxique : indiquez le produit, la quantité, l’heure d’ingestion si cela est possible.

Nos articles Gestion des intoxications et documents

Le lys : une fleur délicate mais perfide !

L’ingestion de lys, qu’il s’agisse de la tige, de la feuille, de […]

Intoxication, attention au chocolat !

Le chocolat noir, ingéré en grande quantité, présente un risque d’intoxication mortelle.

L’intoxication par le Dragonnier (Dracaena)

Toute la plante est toxique ; néanmoins, la dose toxique n’est pas […]