L’irritant Poinsettia

Le mâchonnement et/ou l’ingestion occasionnent en 1 à 2 heures l’apparition de troubles digestifs

Le poinsettia, aussi appelé « étoile de Noël » fait partie de la famille des Euphorbiacées. Ses feuilles contiennent un latex blanc très irritant. Les doses toxiques du poinsettia ne sont pas connues ; néanmoins, les molécules qu’il contient (euphorbones, triterpènes…) sont très toxiques et le classent parmi les plantes à latex les plus irritantes.

Le mâchonnement et/ou l’ingestion occasionnent en 1 à 2 heures l’apparition de troubles digestifs reflétant ce fort pouvoir d’irritation : salivation excessive, stomatite (irritation de la cavité buccale), vomissements ou encore diarrhées.

La projection de latex dans les yeux engendre rapidement (1-2 heures) une irritation oculaire pouvant se traduire par une production excessive de larmes, une conjonctivite et/ou un ulcère de la cornée.

Lorsque la peau est en contact avec le latex, des signes d’irritation plus ou moins intenses de la zone concernée peuvent apparaître après quelques heures : rougeur, vésicules…

Le poinsettia, qui s’offre souvent au moment des fêtes de Noël, fait partie des risques d’intoxication pour nos animaux de compagnie. Consultez notre infographie de Noël pour connaître les autres risques.

L’irritant Poinsettia 1

La règle à suivre en cas d’ingestion de substance toxique est la règle des 3T :

  • Temps : n’attendez pas et ne tentez pas de « remède de grand-mère », cela aggrave souvent la situation.
  • Téléphone : appelez votre vétérinaire ou un service d’urgences vétérinaires.
  • Toxique : indiquez le produit, la quantité, l’heure d’ingestion si cela est possible.

Nos articles Gestion des intoxications et documents

Le lys : une fleur délicate mais perfide !

L’ingestion de lys, qu’il s’agisse de la tige, de la feuille, de […]

Intoxication, attention au chocolat !

Le chocolat noir, ingéré en grande quantité, présente un risque d’intoxication mortelle.

L’intoxication par le Dragonnier (Dracaena)

Toute la plante est toxique ; néanmoins, la dose toxique n’est pas […]