Intoxication à l’anti-limace

L’anti-limace à base de méthaldéhyde : délicieusement sucré mais extrêmement toxique !

L’anti-limace (méthaldéhyde) est présenté généralement sous forme de granulés bleus, au goût sucré, appréciés par les chiens. Il est responsable d’un empoisonnement des chiens ou des chats : 1 à 3h après ingestion de l’anti-limace par l’animal, les premiers symptômes de l’intoxication arrivent.

Il peut s’agir pour les cas les moins graves de troubles digestifs (notamment diarrhée chez le chien ou le chat). Pour les cas les plus graves, l’intoxication conduit à l’apparition de symptômes nerveux comme des convulsions.

Il existe d’autres substances anti-limaces également toxiques : le méthiocarbe (granulés violets), responsable de symptômes similaires, et le phosphate de fer (granulés gris-verts), ayant uniquement une action irritante sur l’appareil digestif.

Si vous constatez l’ingestion par votre chien ou votre chat d’un produit anti-limace, appelez immédiatement votre vétérinaire pour consulter en urgence.

L’ingestion d’environ 20 g d’anti-limace par un petit chien de 5 kg ou un chat peut provoquer l’empoisonnement.

La règle à suivre en cas d’ingestion de substance toxique est la règle des 3T :

  • Temps : n’attendez pas et ne tentez pas de « remède de grand-mère », cela aggrave souvent la situation.
  • Téléphone : appelez votre vétérinaire ou un service d’urgences vétérinaires.
  • Toxique : indiquez le produit, la quantité, l’heure d’ingestion si cela est possible.

Nos articles Gestion des intoxications et documents

Le lys : une fleur délicate mais perfide !

L’ingestion de lys, qu’il s’agisse de la tige, de la feuille, de […]

Intoxication, attention au chocolat !

Le chocolat noir, ingéré en grande quantité, présente un risque d’intoxication mortelle.

L’intoxication par le Dragonnier (Dracaena)

Toute la plante est toxique ; néanmoins, la dose toxique n’est pas […]