Paracétamol : l’automédication peut être fatale à votre animal !

Le chat est particulièrement sensible à ce toxique : la moitié d’un comprimé dosé à 500 mg peuvent occasionner une intoxication sérieuse.

Utilisé largement et depuis longtemps en médecine humaine, le paracétamol, lorsqu’il est administré aux animaux de compagnie peut s’avérer très dangereux.

Le chat est particulièrement sensible à ce toxique : la moitié d’un comprimé dosé à 500 mg ou encore une seringue doseuse entière de paracétamol en sirop pour enfant suffisent à occasionner une intoxication sérieuse pour un chat de 4 kg.

Les premiers symptômes d’empoisonnement chez le chat apparaissent dans les 4 heures suivant l’administration et comprennent des troubles digestifs (salivation excessive, vomissements, perte d’appétit…), nerveux (dépression, coma), cardiaques et respiratoires (gencives gris/bleu, difficultés respiratoires). La face du chat peut également apparaître gonflée.

Le chien, bien que moins sensible au paracétamol que le chat, peut également être intoxiqué. Ainsi, un comprimé de 1000 mg peut entraîner une intoxication marquée chez un chien de 10 kg. Les premiers signes cliniques apparaissent dans les 12 heures suivant l’ingestion. Outre les symptômes déjà décrits chez le chat, une atteinte hépatique sévère peut survenir 36 heures après l’exposition.

La règle à suivre en cas d’ingestion de substance toxique est la règle des 3T :

  • Temps : n’attendez pas et ne tentez pas de « remède de grand-mère », cela aggrave souvent la situation.
  • Téléphone : appelez votre vétérinaire ou un service d’urgences vétérinaires.
  • Toxique : indiquez le produit, la quantité, l’heure d’ingestion si cela est possible.

Nos articles Gestion des intoxications et documents

Intoxication, attention au chocolat !

Le chocolat noir, ingéré en grande quantité, présente un risque d’intoxication mortelle.

L’intoxication par le Dragonnier (Dracaena)

Toute la plante est toxique ; néanmoins, la dose toxique n’est pas […]

L’intoxication par la pomme de terre : ou comment « ne pas avoir la patate » !

Toutes les parties des plants de pomme de terre (feuilles, fruits, germes…), […]